En en prenant une dernière…

 «Selfie» avec Martin Jacques-Aubert à La Cabane, juste après avoir remporté le magot...Encore !!!  (photo par Larry)

«Selfie» avec Martin Jacques-Aubert à La Cabane, juste après avoir remporté le magot...Encore !!!

(photo par Larry)

Une belle journée qui annonce le printemps au lendemain d’une grosse victoire en plus d’avoir encore remporté le magot au 50/50 pour l’Express, quoi de plus inspirant ! On peut dire que ça finit bien la semaine ou que ça la commence bien, tout dépendant…

C’était une game spéciale hier avec le drone qui se promenait au dessus de nous. C’était pas aussi dérangeant que je l’appréhendait et le dernier de nos soucis quand on sautait sur la glace, mais assis au banc (ou encore plus pendant une punition, qui a probablement été filmée) je l’observait et je me demandait bien ce que ça va donner comme images…C’est pas évident de suivre le jeu et que ça adonne avec des belles séquences, d’autant plus que j’ai remarqué qu’il n’était pas en fonction lors de quelques-uns des plus beaux jeux et buts, mais que voulez-vous ? Ça en prendrait peut-être 2 ou 3 pour pouvoir filmer toute la partie avec le chargement des batteries etc...

Mais je n’ai pas le goût de parler des matchs, ou encore de combien je (L’Express) est chanceux d’avoir encore gagné le cash. Ce qui me vient en tête est l’aventure que se préparent a vivre Martin Maille (des Avs) et Lisette Nepveu (soit dit en passant; chapeau à Martin pour avoir joué dans les 2 matchs, un nouveau remplaçant ne s’étant pas pointé pour la game de 18hrs.) C’est qu’ils se préparent depuis au moins un an pour partir en mer pour 2 ans sur un voilier…

C’est le genre de truc auquel bien des gens rêvent ou ont rêvé, non seulement sans jamais le concrétiser, mais sans vraiment penser à tout ce que ça représente comme préparatifs ou organisation, ou tout simplement comme mode de vie, car vivre sur un bateau n’est pas évident pour plusieurs raisons en commençant par l’espace réduit et le mouvement de la mer, une combinaison qui en élimine plusieurs en partant…Pour ma part, j’ai eu la chance de voir un peu ce que ça peut être lors de quelques tournages, et bien que j’aie beaucoup apprécié l’expérience, je sait que je ne me voit pas pendant 2 ans sur un bateau ! J’espère qu’ils nous tiendront au courant de leur périple, ça va faire moins long à raconter pour Martin à leur retour !!! Je sait qu’ils travaillent fort pour tout préparer et ils m’ont invité à aller voir le bateau qui si j’ai bien compris est derrière la maison, entrain de se faire «perfectionner». (y faut dire que le terrain est assez gros)…Définitivement une histoire à suivre !

Pour revenir au hockey, ou plus précisément à «l’après hockey», je dois dire qu’on a encore passé une excellente soirée entre adversaires et coéquipiers, Martin Jacques-Aubert se payant une nuitée au «Clubhouse» avec une «virée du Grand Manitou» à laquelle je n’ai semble t-il que participé au préambule…

bonne semaine !