En en prenant une dernière…


 JF DesBois qui sert le premier verre à Éric Drapeau, capitaine des Tomahawks , qui ont remporté le trophée Tremblay  en terminant premiers au classement de la saison régulière. (photo par Larry)

JF DesBois qui sert le premier verre à Éric Drapeau, capitaine des Tomahawks , qui ont remporté le trophée Tremblay  en terminant premiers au classement de la saison régulière. (photo par Larry)

On dirait que maintenant que la «poussière retombe» sur cette saison régulière inaugurale historique, riche en rebondissements de tous genres, et à la veille de cette première grande finale qui promet d’être un évènement sans pareil, que l’inspiration d’écrire quelques lignes revient après quelques semaines d’abstinence.

Honnêtement, c’est difficile d’être objectif étant donné que je fais partie de la ligue et que mon équipe prend part à la finale et je crois que parfois ça me complique les choses, mais dans le fond qui a dit que je devais rester objectif ?… Chu pas un journaliste ! Tout le monde a droit à son opinion et je dirais même que tous sont bienvenus à la partager en profitant de ce site qui nous en donne la possibilité. 

Que ce soit pour des suggestions, des félicitations des remarques ou des questions, ou tout simplement pour partager votre opinion sur la ligue et son organisation , le site de la LFA nous permet et nous encourage à le faire. En cette fin de première saison il faut déjà penser à l’an prochain et je vous encourage à vous impliquer à un niveau ou un autre d’autant plus qu’il y aura 6 équipes donc encore plus de travail à commencer par le recrutement de nouveaux gars pour laquelle la direction de la ligue nous donné des cartes à remettre aux intéressés qu’on pourrait rencontrer…

Je connais Jean-François DesBois depuis plus de trente ans, on s’est connu sur la glace, en jouant ensemble et l’un contre l’autre et ensuite on a re-connecté à l’université, ou on a commencé à travailler ensemble sur les tournages de nos projets étudiants pour ensuite lancer notre propre «boîte»:  Les productions Scarabée. Au fil des années on a tourné une quarantaine de vidéos-clips et plein d'autres projets plus flyés les uns que les autres, qui avaient tous un dénominateur commun; l’imagination la volonté et le perfectionnisme de JF (Ça fait trois !!!) … Tout ça pour dire que quand il a décidé de fonder la LFA, je savais que ce ne serait pas une ligue comme les autres, et quand il me faisait part de ses projets pour celle-ci, je me demandais bien comment il comptait réaliser tout ça. Il va sans dire que je savais que je mettrais la main à la pâte d’une façon ou d’une autre…Qu’a cela ne tienne, je me suis dit la même chose que «dans le temps» quand on arrivait le matin d’un tournage avec 56 millions d’idées, de plans et de scènes à tourner: Avec toutes ces idées là, même si on réussit à en faire juste la moitié, ils en auront plus que pour leur argent…

Quelques-uns diront qu’ils ne veulent que jouer au hockey et ils se foutent de tout le reste, des commanditaires, des levées de fonds, des tickets de bière gratuite etc…Mais par contre j’imagine mal celui qui ne voudrait pas avoir le privilège de porter LA Coupe au bout de ses bras devant une aréna remplie de monde, chose qui n’a pas de prix, en plus que c’est pour une bonne cause et que si vous êtes comme moi ce n’est pas nécessairement dans vos habitudes de faire dequoi «pour une cause»…

J’avoue que ce n’est pas évident pour tout le monde et pour plein de raisons de vendre des billets, surtout si vous ne faites pas partie de la game ou que vous n’êtes pas «vendeur» pour 2 cennes comme moi, mais les gars font leur possible et c’est ce qui compte ! Ce que je me dis c’est que peu importe l’ampleur de celle-ci, toute contribution, aussi minime soit-elle, participe à construire cette ligue dans laquelle je me sens privilégié de jouer…Oui,oui, je sais, on paye pour jouer, mais je me sens aussi privilégié de pouvoir me le payer , mais ça c’est une autre histoire…

La perfection n’est pas de ce monde et la saison a été parsemée d’évènements de toutes sortes qui ont perturbé son déroulement pour dire le moindre, mais dites-vous que c’est un «work in progress»… Et si comme moi, vous ne vous imagineriez même pas entrain d’organiser une game de «pick-up» et que vous appréciez un tant soit peu que quelqu’un d’autre organise les games pour vous, (sans parler de tout le reste), et que vous trippez sur le hockey, même si vous n’avez pas la chance de jouer en finale cette année, dites-vous que mieux cet évènement sera réussi, plus il sera gros l’an prochain ! Et qui sait, à ce moment là ce sera peu être à votre tour de jouer pour LA Coupe ! En tout cas, je vous le souhaite sincèrement ! 

Larry