En en prenant une dernière…

 Une tite frette au Bily Kun, une bière Czech pas pire pantoute...

Une tite frette au Bily Kun, une bière Czech pas pire pantoute...

On a eu droit à trois super games ce Samedi, des scores serrés et des performances spectaculaires de plusieurs gars. Mais hélas, une fois de plus, un incident fâcheux est venu ternir la belle image de notre ligue adorée… Bien que sur le coup, la scène loufoque qui s’ensuivit m’ait fait rigoler, le geste qui l’a provoquée et ses conséquences n’ont rien de drôle et encore une fois le comité de discipline a dû suspendre un joueur.

Je me demandais bien ce qui avait pu se passer pour provoquer la poursuite digne d’un cartoon de Bugs Bunny qu'ont pu voir ceux qui assistaient au match des Avengers contre les Shamrocks : Un gars des Avs qui avait du feu dans les yeux et qui tentait de mettre le grappin sur le gars des Shamrocks qui comme un lièvre tentant d’échapper à un loup affamé, zigzaguait partout sur la glace à deux poils de se faire attraper…Ce qui n’aurait pas été terrible pour sa santé et il ne le savait que trop bien, cherchant refuge auprès de l’arbitre qui tentait de désamorcer la situation tant bien que mal.

Résultat : un Shamrock envoyé au vestiaire (et éventuellement suspendu) et un Avenger avec un bras amoché par un slashing d’une force inexcusable résultant en une blessure occasionnant la cancellation d’une job de caméra devant se faire le soir après la game…

Ça me fait chier de devoir parler de ça encore une fois, il me semble que je reviens la dessus une fois par mois, mais il faut absolument éviter que les situations dégénèrent de la sorte et ça m’a fait penser qu’on devrait instaurer un «protocole de désamorçage» pour essayer de briser dans l’oeuf toute escalade de tension qui pourrait potentiellement mener à des gestes regrettables de la sorte. Car ce n’est jamais évident de dire quand et pourquoi ça a commencé, au même titre que de savoir qui a commencé…Mais on peut sentir qu’il y a dequoi qui va se passer et c’est là que l’on doit intervenir…

Ça pourrait ressembler à ça : Dès qu’un joueur sent qu’il y a un potentiel de dérapage, que se soit de sa part, de celle d’un coéquipier ou d’un adversaire, il en avertit tout le monde en criant «Cut The Crap !», mettant cartes sur table devant tout le monde à savoir que c’est le temps de se calmer les nerfs avant qu’il y ait des conséquences, qu’on parle de gestes et/ou de punitions éventuelles. Le tout pourrait se faire instantanément en quelques secondes, alors que tout-un chacun (spectateur, voire même ref) pourraient y faire écho en répondant par un «cut the crap» de leur cru, Les boys qui sont coéquipiers peuvent à la limite inviter les «échaudés» à aller relaxer sur le banc, si jugé nécéssaire...avant que ça commence les Boys!!

Vous me direz que ça ressemble à ce qu’on voit couramment dans de telles situations mais je pense que si ça devient une «norme» et que c’est fait en prévention plutôt qu’en réaction, avec un entendement général, il y a des chances que ça fonctionne et que ça finisse avec une pognée de main plutôt qu’un poing sa yeule…Sans être naif, je persiste à croire en la bonne volonté des gars en général, et je pense qu’aucun joueur de la LFA  ne veuille jouer dans un climat malsain ou les cheap shots sont monnaie courante. Ça va de soi.

Il ne s’agit finalement que de faire une prise de conscience, d’aller vers l’autre si on pense qu’un de nos gestes ait pu être mal interprété, comme un bâton qui se ramasse à la mauvaise place suite à une tentative d’enlever le puck etc…

C’est tout simplement une question de respect, qui est la clef de toute relation saine sur la glace comme en dehors…Pensez-y !

Cut The Crap !!! Qu'on se le dise !!!

Bonne Semaine !

Larry