LE QUATRIÈME ACTE

 À la brasserie saint-denis, la bière coule à flot!!! (Photo Jacob Poliquin)

À la brasserie saint-denis, la bière coule à flot!!! (Photo Jacob Poliquin)

Ce premier samedi de matchs depuis le retour de vacance du PDG de la ligue, Jean-François DesBois, aura été une soirée où plusieurs nouveaux suppléants auront été testé pour la première fois. Près d'une dizaine de joueurs ont ainsi endossé les chandails de la LFA et ont tenté de faire bonne impression auprès de leurs coéquipiers et de la direction, en espérant devenir pour certains des réguliers.

Quelques surprises parmi ces joueurs, certains étant plus talentueux que prévu et d'autres au contraire ayant quelques ajustements à faire à leur jeu pour pouvoir suivre le rythme de la LFA, qui offre un jeu compétitif mais amical. Encore une fois, les matchs d'hier ont démontré toute l'importance de l'implication des joueurs dans leur équipe, en terme de préparation et de participation. Plusieurs joueurs prennent leur ligue au sérieux et sont présents parfois jusqu'à une heure avant leur match, que ce soit pour se préparer ou regarder les autres matchs. Ceux qui au contraire arrivent à la dernière minute connaissent des départs lents et ne sont à leur meilleur qu'en deuxième moitié de match. Ce n'est pas un hasard qu'une loi non-écrite intergalactique du hockey veut que tu arrives au moins 30 minutes avant la partie! Le match commence dans la chambre et se termine dans la chambre. De plus, la tendance globale qui veut que les équipes qui connaissent du succès soit celles qui ont un plan de match bien structuré et respecté se concrétise de plus en plus.

Malgré tout, il parait de plus en plus évident que des modifications aux processus de sélections et d'échanges devront avoir lieu pour les prochaines saisons, et que plusieurs joueurs devront revoir leur implication afin de conserver leur place dans la ligue. Après près du deux-tiers de la saison de joué, plusieurs joueurs restent inconnu de la majorité car ils sont fréquemment (trop?) absent et nuisent ainsi à une analyse juste des forces et faiblesses des équipes, et les remplaçants ne peuvent pas toujours être exactement du même calibre. Ces difficultés et des erreurs d'analyses bien humaines entre des joueurs qui ont des connaissances hockey de niveaux différents auront mené à une équipe des Vipers visiblement désavantagé quand l'on regarde l'ensemble des forces présentes. Toutefois, il faut souligner le travail acharné des joueurs qui se présentent et compétitionnent à chaque match, comme dirait Michel Therrien. Hier, c'est une équipe décimée par les absences qui s'est frottée aux Czechers. Compte tenu du nombre élevé de remplaçants jouant pour la première fois, l'issu du match aurait pu être noir ou blanc. Dans ce cas ci, ce fut plutôt gris, les Vipers prenant les devant 3-1 en début de match, pour ensuite perdre l'avance mais comptant quelques buts rapides en deuxième moitié de match pour resserrer la marque. En soustrayant les 2 ou 3 buts malchanceux accordés par leur gardien remplaçant, jouant son premier match de la saison, le match aurait pu être tout autre.

Les autres matchs auront quant à eux été marqués par la vitesse de transition et l'opportunisme, les Tomahawks remportant un match où tout était possible jusque dans les 5 dernières minutes de la troisième, où les Avengers ont manqué plusieurs chances de marquer. Les Shamrocks ont quant à eux encore une fois pu compter sur un gardien et une brigade défensive hermétique pour limiter les chances des Loggers, qui se débrouillaient sans leur As compteur Patrice Vichier. Les hommes en vert ont profité des revirements causés par leur pression constante pour enfiler plusieurs buts successifs et couper les jambes des Mens in Black et désorganiser leur jeu collectif.

Ce qui ne change pas, ce sont les après-matchs chez nos commanditaires, qui s'avèrent être à chaque fois très agréables pour ceux qui se présentent. Discutions animées, bière, bonne nourriture et ambiance fraternelle sont au rendez-vous. Hier, c'est à la Brasserie Saint-Denis que plus d'une dizaine de joueurs se sont retrouvés pour passer une belle soirée, suivit ensuite d'une petite visite au Bily Kun afin de bien digérer le tout! Sur la photo, nous pouvons voir le défenseur des Czechers Maxime Florant et sa copine, le merveilleux Donald Turcotte des Avengers et son col roulé, le flamboyant Éric Champagne et le distingué Arnaud Guertin, tous deux joueurs des Loggers. Également présents étaient Patrick Blais des Tomahawks, un régulier des après-match, les Czechers Simon David et Jacob Poliquin, ainsi que le vice-président des opérations hockey et homme fort des Shamrocks Laurent "Larry" Quesnel et le PDG de la ligue Jean-François Desbois.

C'est en mon nom personnel et celui de tous ceux qui étaient présents que je vous invite à venir partager ce quatrième acte samedi prochain. C'est une occasion unique d'apprendre à mieux connaître des joueurs adverses, à se réconcilier après une altercation sur la glace ou tout simplement à vivre une de ces soirées de plus en plus rares, où le plaisir et la fraternité prennent le dessus sur les obligations de la vie quotidienne et les rivalités sportives.

@+

Jacob Poliquin