DU NOUVEAU DANS LA LFA

 Derek Martin des Loggers arborant l'un des nouveaux chandails de la LFA. (Photo Alain Barabasy)

Derek Martin des Loggers arborant l'un des nouveaux chandails de la LFA. (Photo Alain Barabasy)

Dimanche dernier, ceux qui étaient présent à l'aréna du Collège Notre-Dame ont pu remarquer qu'une nouvelle série de chandails fut utilisée pour la première fois, dans le match opposant les Avengers aux Loggers. Comme les couleurs principales des uniformes de ces équipes sont le noir et le bleu royal, certains avaient de la difficulté à repérer leurs coéquipiers dans le feu de l'action. Après avoir utilisé les chandails orange-blanc-noir des chandails de match d'étoiles, les équipes aux couleurs trop semblables pourront désormais revêtir les uniformes blanc rayés de noir et de rouge. Cette neuvième série de chandails seront portés lorsque le besoin est présent.

Une autre nouveauté fut l'ajout à l'uniforme des Tomahawks de leur nouveau commanditaire, Pro-Jet Démolition. Comme c'est fréquemment le cas dans les grandes ligues, l'équipe changera de nom à partir de la prochaine saison afin de refléter ce nouveau partenariat, malgré la riche histoire de l'équipe et ses nombreux titres de champions. Il est à parier que plusieurs équipes changeront ainsi de nom au fil des années, signe de la croissance constante et de la vitalité de la ligue.

 Les Tomahawks se préparent à disputer leur match en arborant le logo de leur nouveau commanditaire. (Photo Alain Barabasy)

Les Tomahawks se préparent à disputer leur match en arborant le logo de leur nouveau commanditaire. (Photo Alain Barabasy)

En ce qui concerne les matchs de dimanche, nous avons eu droit à un premier match haut en couleur et d'un fort match du capitaine des Vipers, Alex Paré, qui a inscrit un but magnifique en début de partie mais qui a également manqué un filet désert d'une distance de 10 pieds, en atteignant le poteau...comme on dit, on ne peut pas tous les réussir. Le deuxième match a été à sens unique, les Avengers remportant leur match 5-0 face aux Loggers, qui ont semblé désarçonnés par les derniers échanges et l'absence de quelques joueurs importants. Connaissant leur capitaine, nul doute qu'ils trouveront l'énergie et l'esprit d'équipe nécessaire pour revenir à la victoire.

Le dernier match de la soirée a été serré tout au long des trois périodes, l'écart ne dépassant jamais plus d'un but. Le tout s'est terminé en fusillade, ou les Shamrocks ont eu le dessus sur les Tomahawks. Malgré la défaite, les hommes de Patrick Blais ont pu se consoler en récoltant un point et avec l'impression que les derniers échanges ont porté fruit.

Il reste encore 2 matchs à la saison estivale avant d'entamer les séries éliminatoires, matchs qui devront servir aux équipes à se trouver un style de jeu et à construite leur confiance pour atteindre les grands honneurs.

À la prochaine chicane,

Jacob Poliquin